piscine

Le bon moment pour entretenir sa piscine

Ca y est, les beaux jours sont de retour, les journées se rallongent et se réchauffent. Avec le printemps revient aussi l’envie de profiter de l’extérieur de sa maison.
C’est donc le bon moment pour se lancer dans tous les travaux d’entretien du jardin.
Et si vous avez la chance de posséder une piscine, c’est aussi le timing parfait pour la sortir de son hivernage. Voici quelques conseils spécifiques pour vous aider à bien réaliser cette opération.

Remettre une piscine en route

Si vous faites partis des heureux propriétaires d’une piscine mais que vous aviez choisi de ne pas la maintenir en activité pendant l’hiver, vous êtes donc confronté à la problématique classique de la remise en route post hivernale.
Car il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton afin de relancer une pompe pour pouvoir aller se baigner. La gestion d’une piscine demande un peu plus de travail afin de pouvoir en profiter comme le confirme ce spécialiste de l’entretien des piscines dans le sud de la Corse.

Une piscine qui vit chimiquement

Les mois d’avril et mai sont des mois cruciaux pour les possesseurs de piscines. En effet, avec le retour des températures plus hautes, la chimie de l’eau va évoluer. C’est ce que l’on qualifie couramment de “piscine qui tourne”. En réalité, il s’agit de tous les dépôts hivernaux qui réagissent chimiquement à la chaleur, provoquant des réactions naturelles mais rendant l’eau impropre à la baignade. Une fois que “la piscine a tourné”, le traitement de l’eau sera plus long, fastidieux et donc coûteux en produit.
Dans l’idéal, il faut donc prévoir un remise en fonction de la piscine avant pour éviter une surconsommation de produits.

Nettoyer l’invisible autour

Une piscine qui tourne, une couleur d’eau verdâtre, la présence d’algue, de végétaux, tout cela est facile à voir à l’oeil nu. Mais l’entretien d’une piscine demande bien plus d’actions.
Tous les éléments mécaniques constituant la chaîne d’entretien sont à vérifier de nouveau.
Bien sûr, cela concerne en priorité la pompe et les différents filtres, qui vont devoir traiter l’eau en continu, une fois tout le système activé.Certains filtres seront sans aucun doute à changer, mais pas forcément la totalité.

La mise en route des robots

Le gros du traitement à donc été réalisé chimiquement. En complément, il vous faudra bien sûr user des différents outils mécaniques à votre disposition. Cela va du très classique balais frottoir, mais aussi de l’épuisette pour enlever ce qui est visible.
Enfin, une fois tout cela en place, il sera temps de remettre en route les fameux robots. Mais attention, l’erreur est fréquente;: pensez à les nettoyer eux aussi avant de les jeter à l’eau !

Un environnement à prendre en compte

Si votre piscine est incluse dans un espace végétalisé proche, il est important de tenir compte de cet aspect aussi. Avant de faire le grand nettoyage général, prévoyez de dégager tout ce qui pourrait tomber ensuite dans le bassin et anéantir tous les travaux réalisés dans l’eau. C’est un élément important à prendre en compte, car on installe souvent bien trop vite le dernier salon de jardin ou la nouvelle décoration trouvée sur ce blog de décoration et on oublie que l’entretien du pourtour se fera sans doute en 2 ou 3 passages, avec le risque de salir de nouveau la piscine. Alors autant l’anticiper.

Une fois toutes ces actions réalisées, le ph de l’eau de la piscine stabilisé, le mobilier installé et les bouées gonflées, il ne reste plus qu’à attendre le prochain rayon de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *