Comment créer son propre jardin spontané ?

Tout le monde n’a pas la main verte, loin de là. Nombreux sont ceux qui oublient leurs plantes pendant les vacances ou bien même tout au long de l’année et se retrouvent avec des cadavres végétaux sur les bras. Ne vous en faites pas, fini les déboires de jardinage, le jardin spontané va révolutionner votre manière de voir la nature. Nous décryptons pour vous une tendance pratique et intelligente qui vous aidera à garder vos extérieurs en bon état tout simplement !

Jardin spontané : définition

Il s’agit d’une nouvelle manière de voir le jardinage qui consiste à faire la part belle à la nature. On respecte les espèces indigènes et la biodiversité en réalisant des semis naturels de plantes que l’on trouve ici et là aux abords du jardin. En somme, on procède à une réorganisation des éléments qui poussent dans son jardin au lieu de les éliminer pour en faire pousser de nouvelles généralement achetées dans le commerce.

C’est une façon très écologique d’appréhender les espaces verts de son domicile en plus d’être pratique et économique puisque basée sur la récupération des fleurs et autres herbes spontanés. Fini le désherbage frustrant où l’on jette sans raison, on profite au maximum des bienfaits de la nature. De plus, vous pouvez personnaliser et structurer à votre guise l’espace et les couleurs de vos extérieurs. Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver le livre Jardin spontané par Noémie Vialard et Patrick Blanc sur la page suivante.

Comment créer son propre jardin spontané ?2

Un courant solidaire

Ce concept très naturel est plébiscité par les jardiniers pour ses valeurs altruistes et écologiques chers à tous les amis de la nature. Pour rendre hommage à ce courant, vous pouvez le pratiquer mais aussi mettre en place un système d’échange avec vos proches et vos voisins jardiniers pour avoir accès à d’autres espèces et donner certaines plantes dont vous ne voulez pas vous servir dans votre propre espace vert.

En plus de recréer des liens dans votre quartier, vous pourrez échanger des conseils en matière d’entretien ou de plantation. C’est l’occasion de discuter au grand air de votre passion commune alors n’hésitez pas à partager vos plantes et votre savoir-faire, vous pourrez ainsi bénéficier de l’expérience et des plants d’autres amateurs de verdure. Cela vous permettra peut-être de découvrir de nouvelles espèces ou d’aller vers de nouveaux projets comme faire un potager par exemple.

Comment créer son propre jardin spontané ?3

La végétation spontanée

On entend par végétation spontanée les herbes folles qui apparaissent ici et là dans les espaces verts. Ce terme désigne spécifiquement les végétaux qui s’implantent sans aucune intervention humaine. Ils peuvent se développer dans les jardins, sur les rebords des routes ou tout autre espace naturel. On parle également de flore spontanée pour englober les espèces endémiques ou indigènes. Cela peut être :

  • Des fleurs
  • Des mauvaises herbes
  • Des plantes
  • Des arbustes

Bon à savoir, ces plantes spontanées peuvent faire d’excellents engrais verts pour votre jardin. Vous pouvez les mettre dans votre compost afin de récolter la précieuse matière qu’il en résultera ou les incorporer directement. Pour plus d’informations sur ce sujet, cliquez ici. Et si vous voulez savoir comment planter des choux en semis spontanés, consultez cette vidéo explicative :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *