Tomettes en terre cuite : tous les conseils de pro pour une pose dans les règles de l’art

Poser les carreaux quand le sol est parfaitement sec (ne jamais poser sur chape humide). Mélanger les tomettes de l’ensemble des palettes livrées tout en prenant soin de bien associer les nuances. Poser les carreaux à joint de 5 mm maximum.

  • Pour une pose à la colle, il est recommandé d’utiliser de la colle FLEX BLANCHE de marque P.R.B ou similaire (se conformer au mode d’emploi du fabricant). Ne pas immerger les carreaux dans l’eau.
  • Pour une pose à la chape, immerger les carreaux de terre cuite dans l’eau claire pendant 1 heure, les laisser ensuite égoutter quelques instants en les plaçant sur chant, puis poser. Mise en place d’une chape de mortier de 4 à 5 cm d’épaisseur. Composition : 3 brouettes de sable de rivière ou de sable lavé pour 1 sac de chaux.

Coulage des joints de tomettes (24 heures minimum après la pose)

Il est fortement conseillé de faire des joints clairs.

Utiliser un mortier joint hydrofuge à effet perlant réf. P.R.B. couleur Tibet ou similaire à passer au tamis n°16 avant utilisation.

Attention : lorsque vous procédez au remplissage des joints, il est très important de nettoyer au fur et à mesure la surface des carreaux à l’eau claire à l’aide d’une éponge humide.

Séchage

Ne pas effectuer le décapage tant que le carrelage n’est pas complètement sec.

Temps de séchage après une pose à la colle : 3 à 4 jours

Temps de séchage après une pose à la chape : 2 à 3 mois

Test d’humidité : afin de vérifier si les carreaux sont complètement secs, poser de part et d’autre des feuilles de papier journal. 12 heures après, si le papier journal est humide, c’est que les carreaux le sont encore !

Attention : si vous devez effectuer des travaux pendant le temps de séchage (plâtre, peinture, tapisserie…) protéger votre sol avec des cartons. Jamais avec des plastiques.

Tomettes en terre cuite tous les conseils de pro pour une pose dans les règles de l’art

Décapage des tomettes (quand les carreaux sont secs, voir étape précédente)

Pour plus d’efficacité, il est impératif d’utiliser une monobrosse 150 tours/min (disque réf. 3M noir) et un aspirateur à eau. Procéder par petites surfaces de 10 m² environ.

Préparation du décapant : mélanger 30 % de décapant DTC à 70 % d’eau claire.

Verser ce mélange directement sur le sol mouillé ou dans le réservoir de la monobrosse.

Rincer Immédiatement plusieurs fois à grande eau en aspirant au fur et à mesure l’eau sale. Repasser la monobrosse si nécessaire en même temps que le rinçage. Un sol mal rincé laissera un voile blanc plus ou moins important sur les carreaux.

Traitement des tomettes de terre cuite (5 à 10 jours après le décapage)              

Il existe 2 possibilités de traitement :

1ère possibilité : traitement à l’ancienne. Ce traitement fonce légèrement les carreaux.

Passer au pinceau large un mélange huile de lin/essence de térébenthine à 50/50. 2 couches (24 heures entre chaque couche).

 2ème possibilité : ce traitement est incolore

Passer à l’aide d’un pulvérisateur le bouche-pores BTC en 2 couches (12 heures entre chaque couche).

Tomettes en terre cuite : tous les conseils de pro pour une pose dans les règles de l’art

Finition (1 à 2 jours après le traitement)

Utiliser de la cire incolore CTC. Déposer le bidon de cire dans une pièce chauffée 24 heures avant utilisation. Bien secouer le bidon. Vider un peu de cire sur une serpillère sèche et  répartir sur le sol. Continuer l’opération sur toute la surface. Attendre 1 à 2 heures puis lustrer à l’aide d’une monobrosse 400 tours/min (disque réf. blanc) ou d’une lustreuse.

Ne jamais couvrir les terres cuites avec une protection plastique.

Entretien des terres cuites

L’entretien des tomettes en terre cuite peut se faire à l’eau claire ou au shampoing doux (style Terra pour terre cuite ou Carolin). Si vous utilisez des shampoings, il est conseillé de les alterner.

La terre cuite n’a pas besoin d’être entretenue tous les jours comme un gré ou un émaillé. Dans les pièces à grand passage comme les cuisines, séjours, toilettes : passer la serpillière 1 à 2 fois par semaine. Dans des pièces à faible passage comme les chambres, les bureaux, les salons : passer la serpillière 1 à 2 fois par mois.

Il est conseillé pour les premières années de cirer les carreaux tous les 6 mois pour les pièces comme les cuisines, séjours et toilette, tous les 9 à 12 mois  pour les autres pièces. Toutefois vous pouvez avant d’entreprendre le cirage, effectuer un petit décapage simple et rapide pour enlever cire et crasse (s’il y a). Pour cela, passer une serpillière d’essence de térébenthine pure et rincer à l’eau claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *