5 astuces pour jardiner malin

Avoir la main verte, c’est possible pour n’importe qui ! Cependant lorsqu’on est débutant, on peut facilement se heurter à des difficultés et se poser un certain nombre de questions. A travers cet article, vous trouverez quelques conseils qui vous seront utiles pour faire pousser vos légumes et entretenir votre extérieur.

1- Semis pratique

Parmi les nombreuses plantes potagères, certaines se reproduisent par cycle à partir de graines. Ces dernières, une fois mises en terre, génèrent de nouvelles plantes aptes à produire d’autre graines, et ainsi de suite.

L’avantage du semis en pleine terre réside dans l’absence d’obligation, pour le jardinier, de transplanter et de repiquer les jeunes plants. Ces derniers poussent par ailleurs plus rapidement, et s’avèrent nettement plus résistants aux parasites et aux intempéries (plus d’informations sur ce site).

Semis

2- Désherber naturellement

Pour jardiner malin, rien de mieux que des astuces simples et efficaces. Dans le cadre du désherbage de votre potager, n’hésitez pas à utiliser des techniques qui n’impliquent pas l’usage de produits chimiques. Avec du sel, du bicarbonate de soude, de l’eau bouillante ou du vinaigre, vous parviendrez à tuer les mauvaises herbes de manière naturelle.

Sans compter que vous réaliserez de véritables économies : ces produits se trouvent facilement en grande surface alimentaire et dans la cuisine. Vous serez en mesure de désherber votre jardin à peu de frais !

3- Jardiner malin et lutter contre les nuisibles

Vous ne devez pas omettre de protéger vos plantations contre les petites bêtes susceptibles de s’y infiltrer. En effet, de nombreux insectes et rongeurs adorent grignoter le fruit du labeur des jardiniers ! Avec l’association de cultures (visitez ce lien pour en savoir plus), vous serez en mesure d’éviter l’usage d’un insecticide sur votre potager. Par exemple, le romarin chasse les mouches des carottes. L’œillet d’Inde éloigne quant à lui les vers blancs des tomates, des haricots, des pommes de terre et des choux.

Si la biodiversité végétale permet de protéger vos plants contre les insectes, c’est la biodiversité animale qui vous aidera à éloigner les rongeurs, d’autant plus si vous vivez à la campagne ! En laissant çà et là des tas de branches ou de pierres, vous favoriserez l’arrivée de couleuvres, qui sont les prédatrices naturelles des petits rongeurs.

Vous pouvez sinon opter pour des pièges et des ultra-sons, qui vous permettront soit de capturer les indésirables, soit de les faire fuir.

4- Arrosez intelligemment

Vous éloigner de chez vous pour une longue durée ne doit pas vous empêcher de jardiner malin. En enfonçant dans la terre des bouteilles d’eau ou de vin remplies d’eau, vous serez en mesure d’irriguer vos plantations sur plusieurs jours. Il faudra pour cela percer les bouchons d’un petit trou.

Une autre solution réside dans le paillage. En plus de limiter l’évaporation de l’eau pendant l’été, ce produit écologique protège les végétaux contre le gel et le froid durant l’hiver. De surcroît, il agit comme un véritable régulateur des mauvaises herbes !

Paillage

5- Quels engrais pour jardiner malin ?

Trouver le meilleur fertilisant possible au moindre coût, c’est aussi ça jardiner malin. Le fumier représente bien sûr un formidable engrais (voir ce site), mais il peut s’avérer coûteux. D’autres substances permettront à vos plantations de pousser dans les meilleures conditions :

  • Le marc de café
  • Les peaux de banane
  • Les coquilles d’œuf
  • L’eau de cuisson
  • Les cendres de bois

Ces produits issus de l’alimentation quotidienne sont riches en minéraux indispensables aux cultures, tels que les phosphates, l’azote, le potassium et d’autres sels minéraux. Ils présentent l’avantage de provenir exclusivement de vos déchets ménager, ce qui vous permet d’habilement recycler ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *