Tout savoir pour réaliser un jardin d’hiver

À l’approche de la saison froide, il est commun de porter une attention plus accrue à ses amies les plantes pour continuer à bénéficier de leurs bienfaits. La solution la plus efficace consiste à rapprocher de son cadre de vie celles d’entre elles qui sont aptes à une vie d’intérieur à travers un jardin d’hiver. Comment s’y prendre pour créer selon les règles de l’art ce microcosme végétal et pourquoi pas toute l’année ?

Les raisons qui poussent à installer un jardin d’hiver chez soi

En termes de décoration, le jardin d’intérieur participe d’un style tendance qui traduit des penchants écologiques. La raison fondamentale qui incite à l’installation d’un tel jardin est donc liée à des convenances personnelles. On ne peut pas inviter les plantes chez soi sans les aimer !

Le deuxième motif, le plus logique en raison du nom du dispositif, reste le besoin de protéger les plantes en les extrayant des rigueurs du climat hivernal (plus de conseils ici). Mais ce jardin n’est pas adapté à une seule saison. Des contraintes d’espace, le besoin de se faire entourer de végétaux, sont bien d’autres raisons qui peuvent vous amener à construire un jardin hivernal. Quelles que soient vos motivations, vous devez veiller à bien choisir l’endroit pour réussir la mise en place du jardin.

L’emplacement idéal d’un jardin d’hiver

En fait, il n’y a pas à proprement parler un lieu spécifiquement dédié au jardin d’intérieur dans une habitation. C’est le type de logement qui détermine l’espace à retenir comme emplacement pour le jardin. Dans un appartement au cœur d’un grand centre urbain, un petit coin auprès d’une fenêtre ou un angle de la salle de vie peuvent convenir à l’arrangement du jardin.

Quand on habite une maison spacieuse, qui abrite une véranda, il est habituel d’y installer la verdure. Une disposition harmonieuse des plantes, avec quelques sièges, représente un bel endroit dédié à la détente. C’est le coin où vous pourrez écouter de la musique, pratiquer la lecture ou recevoir vos visiteurs dans la gaieté des plantes.

Au cas où vous auriez un jardin au sens plein du terme, le jardin hivernal prendra alors toute sa signification première. Le parfait endroit pour recevoir la petite forêt d’intérieur sera le cadre qui sert de transition entre votre demeure et le jardin extérieur. Comme vous le voyez, il n’y a que vous et votre habitation pour décider de l’emplacement de votre jardin.

Tout savoir pour réaliser un jardin d’hiver4

Installation et sélection des plantes

Le tout ne suffit pas d’installer des plantes dans votre cadre de vie intime. Mais il faut encore qu’elles répondent à la satisfaction d’un besoin, ne serait-ce qu’un besoin esthétique. Vous pourriez ainsi pour des raisons purement décoratives opter pour des plantes ornementales. Afin de créer une harmonie d’ensemble, il vous suffit de tenir compte de l’ambiance générale de la salle de vie (formes et couleurs) avant de choisir ces plantes.

Si vous aimez particulièrement la cuisine, c’est le lieu de transformer l’espace de vie en un cadre de culture de plantes utiles dans l’art culinaire. En outre, rien ne vous empêche de structurer le local de manière à aménager une place pour les plantes décoratives et une autre pour les plantes comestibles. Pour vous aider dans votre choix, voici quelques pistes de recherche :

  • Pour les plantes ornementales : l’hibiscus, l’orchidée, l’hortensia, l’anémone
  • Pour les plantes à feuilles utiles à la cuisine : le basilic, la ciboulette, la menthe, le persil.
  • Pour les plantes qui assainissent l’air : le lierre, la fougère, le ficus, etc.

Les orientations que vous pouvez suivre pour choisir vos plantes sont bien nombreuses. À vous d’opter pour celles qui vous conviennent. Pour approfondir les recherches, vous pouvez visiter cette page.

Enfin, si vous avez la place, votre jardin d’intérieur sera magnifié avec un bassin contenant quelques poissons ou une fontaine pour créer une ambiance sonore anti-stress.

Réaliser un jardin d’hiver est en principe conçu pour abriter les plantes en hiver. Mais on peut en installer chez soi pour bien d’autres raisons. Voici le plan à suivre : déterminez le cadre disponible, choisissez les plantes et procédez à l’installation du jardin en suivant les règles d’harmonie décorative.