Rénovation d’escalier : comment s’y prendre ?

Des marches qui commencent à s’abîmer, un bois qui a pris un coup de vieux, une rambarde qui menace de s’effondrer… Bref, vous avez besoin de rénover votre escalier. Comment s’y prendre ? Peut-on le faire soi-même ? Faut-il le changer ou simplement le rénover ?

Repeindre son escalier

Si votre escalier est simplement un peu défraîchi, peut-être mieux vaut-il vous contenter de le repeindre ? Avec les années, la peinture de votre escalier a fini par s’abîmer et son allure en a pris un sacré coup. A force, vous avez presque oublié pourquoi vous le trouviez si beau au départ.

Mais un simple coup de peinture peut faire des miracles. Commencez par le nettoyer marche par marche avant de commencer le rénovation d’escalier. Ensuite, pensez à protéger votre mobilier et, surtout, vos murs. N’hésitez pas à changer la couleur de la peinture pour quelque chose qui donnera du cachet à votre intérieur. Vous verrez que le résultat permettra à votre escalier de retrouver la beauté de ses premières années.

S’il s’agit d’un escalier en bois, vous pouvez essayer de passer une couche de vernis dessus. Le bois sera nourri et retrouvera sa brillance d’autrefois.

renovation-d-escalier

Rénover un escalier en bois

La première chose à faire lorsque vous vous lancez dans la rénovation d’escalier est de le décaper à l’aide d’un décapant spécial pour le bois ou, par exemple, d’un décapant thermique. Si votre escalier a été ciré, vous pouvez vous contenter d’utiliser un décireur. Attention à ne pas oublier d’aérer votre intérieur pendant cette opération, ces produits dégagent une forte odeur et il n’est pas très bon de les respirer en continu… Si vous utilisez un décapant chimique,, le port de gant et d’un masque sont obligatoires !

Peut-être avez-vous remarqué, lorsque vous vous êtes lancé dans le projet de rénovation d’escalier, de petites fissures le long de votre escalier ? Ne vous inquiétez pas, il est facile d’ y remédier. De la pâte à bois, appliquée sur la fissure via une spatule légèrement plus large que ne l’est la fissure, pourra reboucher le trou assez facilement. Si la fissure est large et transversale, faites appel à un professionnel.

L’étape importante lorsqu’il s’agit de bois est de poncer votre escalier. A l’aide d’une ponceuse à bande ou de papier de verre, poncez chaque marche et chaque contremarche avant de passer l’aspirateur afin de récupérer la poussière qui résulte de l’opération. Vous pourrez ensuite appliquer facilement votre nouveau traitement ou revêtement.

Optimiser son escalier

Si plutôt que de vous lancer dans la rénovation d’escalier vous souhaitez en changer, pourquoi ne pas vous laisser tenter par les escaliers chinois ? Organisé en pyramide, ils sont composés de multiples rangements qui vous permettront d’entreposer vos livres, dvds, vinyles et autres encombrants possibles, de quoi gagner une place non négligeable dans votre intérieur.

Aussi, ces escaliers ne sont pas produits en série, ils sont réalisés avec soin et chaque modèle est unique. Véritable tradition en Chine, les motifs qui le recouvrent sont toujours liés à une histoire. Il permettra à votre intérieur d’avoir encore davantage de cachet. Ils sont également très faciles à déplacer ce qui, en cas de travaux peut être très pratique.

Enfin, n’hésitez pas à profiter de l’espace laissé libre sous votre escalier. Organisez le pour en faire des rangements et entreposer vos encombrants ou pour en faire un coin télé et jeux pour les enfants. N’oubliez pas que, lorsque vous souhaitez changer d’escalier ou vous lancer dans la rénovation d’escalier, c’est votre espace de vie que vous renouvelez par la même occasion. Il faut donc chercher à l’optimiser.