J’opte pour le recyclage créatif avec la lampe en bois flotté

Pour lutter contre la surconsommation et l’accroissement du nombre de déchets qui en découle, le recyclage apparaît moins comme une simple mode qu’un véritable art de vivre. Qui plus est, il permet de réutiliser et de mettre en valeur des matériaux au potentiel parfois insoupçonné. Cas d’école aujourd’hui avec un petit guide pratique sur les lampes en bois flotté.

J'opte pour le recyclage créatif avec la lampe en bois flotté1

Facile et écolo !

Si les designers rivalisent de nos jours d’ingéniosité pour proposer des lampes aux formes toujours plus travaillées et sortant de l’ordinaire, il suffit, comme souvent, d’observer d’un peu plus près la nature pour trouver largement de quoi être surpris. Et quelle meilleure source d’inspiration que la mer et les tonnes d’objets rejetés sur nos plages chaque jour qui, avec un tant soit peu d’imagination et de travail, ne demandent qu’à embellir nos intérieurs.

Mais parce que tout le monde ne dispose pas ni du talent, ni du temps pour bâtir soi-même un cabanon ou une armoire entière à partir de matériaux de récupération, n’ayons pas les yeux plus gros que le ventre et débutons avec de « simples » lampes en bois flotté. Facile à travailler et pouvant revêtir des tailles et des formes très variées, il constitue la matière première idéale pour se lancer dans la création et être sûr de concevoir des pièces tout à fait originales.

Les lampes en bois flottés : des possibilités (quasi)illimitées

Le bois flotté se marie qui plus est très bien avec d’autres éléments propres à l’imaginaire maritime :

  • Galets, coquillages
  • Cordage, tissus
  • Étoiles de mer, os séchés
  • Etc.

À vous ensuite de tester avec tout ce qui vous passe par la main (ou presque) et de faire vos propres essais.

Pensez cependant à garder un esprit ouvert. Il convient parfois mieux de se laisser aller sa créativité au fil des découvertes plutôt que de partir bille en tête avec une idée très précise de ce que l’on souhaite réaliser. La forme originale d’un bois ou d’une branche peut ainsi inspirer à elle seule le reste d’une nouvelle création tout à fait unique.

Il est également possible de penser au-delà de la classique lampe de bureau et d’imaginer de véritables lampadaires ou des appliques murales pour spots. Il existe mille et une manières de créer la lampe en bois flotté qui vous ressemble. Et si vraiment vous êtes à cours d’idée vous pouvez toujours jeter un oeil ici.

J'opte pour le recyclage créatif avec la lampe en bois flotté2

Et c’est dur à faire ?

L’un des autres atouts de la conception maison de lampes en bois flotté c’est que cela ne demande pas de disposer d’un Master 2 en ingénierie ou ébénisterie. La technique reste à chaque fois la même et peut se décomposer comme suit :

  • Percer un trou au centre de la branche
  • Percer un second trou sur le côté de la branche pour rejoindre le premier
  • Y faire passer le fil électrique à l’aide d’un fil de fer
  • Ajouter raccord, douille, système électrique
  • Et le tour est joué !

Un troisième trou à l’autre extrémité de la branche peut également être nécessaire si vous souhaitez faire reposer votre lampe sur un socle.

Si vous n’habitez pas le long de la côte ou près d’une rivière, il n’y a même pas d’excuse pour ne pas s’y mettre puisque certains sites, comme les-bois-flotte.com, se sont spécialisés dans la vente de ce matériau de plus en plus recherché. Bois standards ou « bizarres », branches plus ou moins longues et même packs d’initiation, tout y est pensé pour se faciliter la tâche avant de mettre les mains à la pâte !

Et puis il faut bien avouer qu’il existe peu de choses en ce bas monde aussi jubilatoires que de pouvoir déclarer haut et fort devant des invités interloqués par trois petits bouts de bois surmontés d’une ampoule : « C’est moi qui l’ai fait ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *