chaudière

Différence de prix entre chaudière gaz au sol et murale

Les particuliers ont désormais le choix entre plusieurs variétés d’équipements pour chauffer leurs maisons. Bien que de plus en plus de foyers s’équipent d’un chauffage d’appoint, les chaudières à gaz restent les plus répandues. Seulement, cette catégorie d’appareils se décline encore en plusieurs variantes. Si quelques ménages préfèrent se munir d’une chaudière gaz au sol, d’autres optent pour un modèle à pose murale. Pour faire le bon choix, les intéressés doivent absolument se renseigner sur ces deux types de dispositifs.

Chaudière gaz au sol ou murale : quel équipement est plus performant ?

Bon nombre de familles françaises optent pour un système de chauffage à gaz. En effet, ce type d’installation convient à la plupart des habitations tout en offrant un rendement énergétique remarquable. Néanmoins, il reste à choisir entre une chaudière au sol et un modèle à pose murale. Le premier dispositif se distingue par une puissance nettement plus élevée pouvant atteindre 35 kW. Le second possède cependant une taille compacte qui facilite grandement sa mise en place.

Un modèle à fixer au sol étant bien plus volumineux, son installation requiert quelques aménagements. Pour ne pas gêner les déplacements, on préfèrera l’installer dans une pièce inhabitée telle qu’une cave. Malgré cet inconvénient, ce sera l’équipement le plus approprié pour les grandes maisons. D’ailleurs, il dispose également d’une durée de vie supérieure à 15 ans. Étant composé de matériaux d’excellente qualité, cet appareil est à la fois plus robuste et moins sujet aux pannes. Cependant, le propriétaire ne peut pas se soustraire à un entretien annuel. Il s’agit en effet d’une obligation légale. Par ailleurs, cette maintenance doit être effectuée par un chauffagiste compétent.

En revanche, une chaudière gaz murale prend très peu d’espace. Elle pourra être disposée dans une cuisine ou encore une salle de bain sans aucun problème. Ceci dit, cet appareil peut souffrir de nombreux dysfonctionnement en raison de la fragilité de certains de ses composants. Les acquéreurs devront anticiper le remplacement de certaines pièces au bout de 4 à 5 ans d’utilisation. Ainsi, la durée de vie de ces dispositifs dépasse rarement les 15 ans. Selon le modèle choisi, ce type de chaudière pourrait également être bruyant au fonctionnement. Dans ce contexte, il est crucial de faire le bon choix en sollicitant un vendeur de confiance. Heureusement, choisir un fournisseur de chaudières, comme les chaudières gaz au sol de qualité disponibles chez Boostheat, est devenu bien plus simple grâce à internet. Plusieurs distributeurs agréés disposent désormais de leurs propres sites web.

chaudière

Chaudière à gaz murale ou au sol : que choisir ?

La plupart des gens choisissent une chaudière en prenant uniquement en compte le prix. Si l’on se réfère à ce critère, une chaudière à gaz murale est bien plus attractive. Ces équipements coûtent entre 1 000 et 3 500 € alors qu’il faudra débourser entre 3 500 et 15 000 € (pour les hybrides) pour se procurer un modèle à poser au sol. Cette différence de prix s’explique par le coût de fabrication de ces appareils. Une chaudière à gaz au sol est composée d’éléments volumineux et donc bien plus coûteux à usiner. Cependant, elle sera bien plus robuste et également plus fiable. Son homologue à pose murale sera bien plus fragile puisqu’il comprend d’innombrables petits composants. L’encrassement et les vibrations suffiront pour entrainer une panne. Toujours est-il que ces chaudières à fixer au mur affichent une faible consommation énergétique.

Si l’on privilégie l’efficacité énergétique, on se tournera vers une chaudière à basse température murale ou à fixer au sol. Comme son nom l’indique, ce dispositif chauffe l’eau à basse température avant de la distribuer au reste du réseau de chauffage. Ce fonctionnement permet de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 10 à 15 %. Attention, Les chaudières à basse température de type B1 sont interdites depuis 2018. Par ailleurs, il est à noter qu’une chaudière hybride basse température et à condensation permettra d’atteindre un rendement jusqu’à 200%, soit une facture énergétique réduite de 50% par rapport à une chaudière classique.

Quoi qu’il en soit, on choisira le type de pose selon la superficie du logement. Une chaudière gaz au sol conviendra davantage à une grande maison alors qu’un modèle à pose murale sera parfait pour les habitations de moins de 150 m2. Afin de faire une bonne affaire, les particuliers doivent impérativement comparer les offres des vendeurs. Le prix des chaudières varie sensiblement d’un magasin à l’autre. Néanmoins, il ne faut pas oublier que cet achat permettra dans la majorité des cas de bénéficier de certaines aides. L’acheteur arrivera donc à alléger ses dépenses s’il prend le temps de régler certaines formalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *