Tout savoir sur l’oranger du Mexique

Cet arbuste mexicain de l’Amérique centrale s’est acclimaté en France. Ses fleurs blanches embaument tellement qu’il a été dénommé l’oranger du Mexique. Elles s’épanouissent au printemps et réapparaissent vers la fin de l’été. Cet arbuste ornemental a sa place en tant que grand massif, en haie libre ou isolée sur une pelouse. Avec ses fleurs et sa verdure immortelle, il embellira le jardin. Même sur la terrasse, il fera toujours le même effet.

Comment planter et entretenir l’oranger mexicain ?

L’oranger mexicain est un arbuste persistant. Toutefois, il faut le protéger de l’hiver. S’il doit être planté en hiver, il faut le faire à l’abri d’un mur ou dans un pot qu’il faut rentrer. Il est aussi possible de le protéger d’un voile d’hivernage. Pour un climat doux, il faut carrément le planter en pleine terre, sans le moindre abri. L’expérience a montré que l’oranger du Mexique réussit bien au pied d’un mur au Nord. Cela étant, il faut suivre les petits soins qui suivent :

  • Cet arbuste se contente d’un sol bien drainé ;
  • Il a juste besoin lors de la plantation d’un apport de fumier ou de compost ;
  • Veiller à arroser tous les 15 jours les jeunes plants les 2 premiers étés ;
  • Si pour les besoins de la taille il faut limiter le développement, il faut tailler juste après la floraison avant l’été pour ne pas compromettre la suivante.

Limiter la taille de l’oranger du Mexique pourrait être nécessaire, car c’est un arbuste idéal pour massifs. Cela est possible avec ses fleurs et feuilles ornementales. L’oranger peut atteindre jusqu’à 2,50 mètres de hauteur d’une forme compacte et arrondie.

Un jardin facile à entretenir

Au jardin, l’oranger du Mexique forme une haie libre très fleurie, un grand massif, une bordure d’arbustes ou une belle plantation isolée. Étant doté d’une croissance lente, il est tout indiqué d’être planté dans un bac, pour garnir toute la terrasse par exemple. Ses jolies feuilles sont regroupées par trois. Elles sont luisantes d’une couleur vert sombre à jaune doré. Quant à ses grappes de fleurs blanches, elles sont étoilées et dégagent une odeur parfumée qui attire les insectes butineurs.

D’entretien facile, il ne demandera que quelques arrosages bien dosés. Planté dans un bac, l’oranger est à placer dans un pot d’au moins 40 cm de côté avec un fond bien drainé et d’une terre humifère aérée. Il sera arrosé régulièrement pour que la terre ne durcisse pas durant toute la végétation. Les arrosages sont à réduire en hiver. En pleine terre, l’arbuste aura besoin d’arrosages réguliers les 2 à 3 premières années. Un peu plus d’eau quand il fait très chaud est souhaité. Il supporte bien les périodes de sécheresse. N’oublier pas de pailler le sol autour du tronc pour limiter l’évaporation et économiser les arrosages.