Le rôle des vitres et des fenêtres dans l’isolation

Les fenêtres étant les principales ouvertures de votre foyer, elles ont un rôle capital dans son isolation. L’isolation permet d’économiser de l’énergie, et par voie de conséquence, de l’argent, tout en garantissant voter confort. Dans cet article nous allons vous expliquer le rôle des vitres et des fenêtres dans l’isolation.

Le rôle des vitres

Il existe plusieurs types de vitrage qui vont influencer l’isolation thermique et sonore des fenêtres. Un vitrage simple ne se montre guère très isolant, tandis qu’un survitrage se montre plus efficace. Un double vitrage est quant à lui bien plus isolant mais toujours moins qu’un triple vitrage. Les prix vont bien-entendu croissants.

Les systèmes d’isolation des vitres ont un principe très similaire. Il y a deux parois vitrées séparées par une lame d’air ou de gaz spécifique, davantage isolant, tel que l’argon. En fonction du type de vitrage il va y a voir deux ou trois parois vitrées séparées respectivement par une ou deux lamelles d’air. La première vitre va absorber les ondes sonores et les chocs thermiques pour les retransmettre dans l’interstice entre les deux vitres. L’air contenu va servir d’isolant et ralentir la diffusion de la chaleur. L’épaisseur de la vitre extérieure va atténuer la transmission de vibrations sonores. De cette manière, la seconde vitre atténue encore davantage, voire neutralise, les sollicitations extérieures. Ilen va de même pour l’éventuelle troisième vitre.

De manière générale, plus l’espacement entre les vitres et l’épaisseur des verres est élevée et mieux le foyer sera isolé. On peut cependant encore davantage améliorer l’isolation grâce à des types de verre spécifiques tels que le verre feuilleté qui est plus résistant, le verre trempé qui est plus efficace contre les variations thermiques et le verre traité qui peut avoir des propriétés diverses. Dans tous les cas, pour pouvoir effectuer la pose de vos vitres, il vous faudra faire appel à une entreprise de vitrerie comme RMS Dépannage 45 afin de ne pas dégrader vos fenêtres et risquer de dégrader l’isolation.

Notez que chaque vitrage à des particularités à prendre en compte. Par exemple un triple vitrage est rarement adapté à moins de vivre dans une région froide car c’est un vitrage très lourd qui peut endommager les fenêtres sur le long terme.

L’importance de la menuiserie

Le matériau dont est constitué le châssis de la fenêtre doit impérativement être pris en compte pour assurer une bonne isolation. Un vitrage parfait ne servirait à rien avec un châssis défectueux.

Il existe trois matériaux pour ses fenêtres : le bois, le PVC et l’aluminium.

Les fenêtres en bois sont les plus efficaces et les plus respectueuses de l’environnement mais ce sont aussi les plus chères. Celles en PVC garantissent une excellente isolation thermique, sont recyclées, ne nécessitent pas d’entretien et sont plus économiques. On peut cependant les trouver moins esthétiques. Enfin, les fenêtres en aluminium sont les moins efficaces du point de vue de l’isolation thermique mais elles ne nécessitent aucun entretien, sont recyclées également et peuvent être équipées de points de rupture thermique afin de les optimiser.

Il ne faut donc pas négliger l’isolation de ses fenêtres et ne pas hésiter à faire appel à un professionnel afin de les optimiser, et, en définitive, d’économiser de l’énergie et de l’argent.

A qui s’adresser pour changer vitres et fenêtres

Pour remplacer vos vitres, vous pourrez alors vous adresser à un vitrier. Notez que celui-ci changera uniquement vos vitres en vous laissant vos menuiseries. En revanche, si vous souhaitez changer l’ensemble, vous devez vous adresser à un spécialiste de la pose de fenêtre.