Comment réalise-t-on la pose du béton imprimé ?

Le béton imprimé est de plus en plus exploité dans l’aménagement extérieur (construction de muret, dalle de terrasse, abord de piscine, etc.). Il exprime un relief décoratif et reproduit avec éblouissement les matériaux nobles tels que : la pierre, la brique, le pavé ou le bois. En plus, le béton imprimé procure une vaste liberté créative, étant donné qu’il permet de concevoir toutes sortes de motifs de surface. De ce fait, les désirs esthétiques de chaque personne seront satisfaits.

Comment bien concevoir son béton imprimé ?

La pose d’un béton imprimé ressemble en premier lieu à celle d’un béton traditionnel où l’on coule le béton dans un coffrage. Ensuite, on met à niveau le béton coulé à l’aide d’une règle de maçon pour enfin le talocher et le lisser. Les différences sont beaucoup plus remarquées selon que l’on installe un béton matricé ou un béton empreinte.

  • La pose du béton matricé

La réalisation du béton matricé nécessite l’utilisation des matrices qui sont des sortes de papiers cartons « en dentelles ». Ces matrices permettent de donner un relief au béton coulé. Vous pourrez avoir plus d’informations en consultant la page http://betonestampe.fr/. Lorsque le béton frais est mis en place, la matrice est précieusement répartie sur sa surface. Au cours de cette étape, un soin remarquable doit être porté au béton pour ne pas endommager la dalle. Ensuite, le pochoir est placé sur le béton frais pour lui conférer une forme de surface. Dès l’instant où la matrice est disposée, on protège l’ensemble en utilisant du colorant durcisseur de surface. On peut ensuite créer des « effets de couleur » par tamisage de colorants additionnels. Une fois la durée de séchage respectée, on enlève la matrice et on appose une résine protectrice de surface pour permettre au matériau de durer dans le temps.

  • La pose du béton empreinte

Le béton « empreinte » est un béton imprimé qui est effectué à l’aide de « moules ». De la même manière que pour le béton matricé, on appose un durcisseur colorant sur la surface du béton frais. Ensuite, on imprime le béton grâce aux moules que l’on positionne en surface. Une pression est appliquée sur le moule dans le but de créer le relief (poids de l’homme). Pour finir, la surface est essuyée, puis on y applique un vernis de protection pour la pérennité de l’ouvrage.

abstract, shapes, cement, texture

Combien coûte la pose d’un imprimé ?

Le béton imprimé est parmi les revêtements extérieurs en béton les plus coûteux du marché. Il faut chiffrer, en principe, entre 60€ et 105€ le m2 de béton imprimé. Ce prix va nécessairement découler de la surface disponible à couvrir, mais aussi des finitions que vous souhaitez. Il faut savoir que certains professionnels proposent un tarif descendant en fonction de la surface à traiter : plus le nombre de m2 sera conséquent, moins le coût au m2 sera élevé.  De manière plus détaillée, le coût de la pose du béton matricé évolue essentiellement en fonction de la surface à traiter, mais aussi des motifs et teintes désirés qui peuvent être plus ou moins coûteux selon leur rareté. Le prix du béton matricé équivaut donc au prix du béton traditionnel combiné au prix du traitement de surface (matrice, durcisseur, résine en cure, frais du technicien, etc.). Il est donc finalement de l’ordre de 100€ à 125€/m². Quant aux bétons empreintes, les formes en silicone (découlant du motif du moule) peuvent se vendre à l’unité et valent entre 150€ et 300€. Alors, pour un kit complet avec coloris et produit de cure pour 100 m², le montant fluctue entre 700€ et 1000€.