Trucs et astuces pour bien choisir une porte de garage

L’achat d’une porte de garage ne se fait pas sur un coup de tête. Outre le côté esthétique qu’elle doit offrir, elle représente également un placement financier sérieux. Du coup, elle doit avant tout être pratique vu qu’elle sera utilisée au quotidien.

Pour ne pas se tromper dans ses choix, il est important de considérer quelques critères. Toutefois, il faut aussi faire en sorte d’avoir un système facile d’utilisation, et qui soit adapté à la charpente déjà existant. Voici quelques conseils pour pouvoir mener à bien le choix d’une porte de garage.

Faire preuve de bon sens

La première chose à considérer pour choisir une porte de garage est son système d’ouverture. Il est important parce que c’est de lui que dépend le confort d’usage. Pour éviter d’avoir le mauvais système, il faut bien comprendre l’implantation du garage. Il faut savoir s’il est en pente, s’il donne directement sur une rue passante… cliquez ici pour en savoir plus !

De même, il faut aussi considérer le recul sur tous les côtés de la porte. Toutes ces questions vous permettront de choisir le modèle le plus adapté. Cependant, il faut savoir quelques informations.

La porte enroulable

Elles sont faites avec des lames fixées entre elles. Les lames peuvent aussi s’enrouler dans un coffre comme un gros volet roulant. Ces portes conviennent vraiment à la motorisation, et les petites espaces parce qu’elle permet de gagner de la place.

La porte sectionnelle

C’est un modèle doté de nombreux panneaux détachés et qui s’ouvre vers le plafond. En général, il coulisse sur 4 rails, dont 2 horizontaux, et 2 verticaux. Son grand avantage est sa faculté à pouvoir se coller aux parois du garage et sa facilité à motoriser. Il est idéal pour une petite espace.

La porte battante

Elles se déclinent en plusieurs modèles : simple ou double, mais le vantail s’ouvre toujours sur l’extérieur. Ce système d’ouverture est donc l’un de ces grands avantages parce qu’il libère de l’espace au sein du garage.

La porte pliante

Ce sont celles qui sont dotées de type d’ouverture, pareil que celui d’un accordéon en marche. C’est le modèle le plus design et le plus pratique. Néanmoins, il faut savoir qu’il n’est pas possible de le motoriser.

Choisir les matières les plus adaptées

La porte de garage peut être conçue avec de nombreuses matières. Toutefois, il faut noter qu’une porte qui convient au garage d’un voisin ne sera pas forcement compatible avec le vôtre. Mais le plus important est de faire le choix en tenant compte du niveau d’isolation et de la sécurité désirée.

  • Le bois : ce matériau est un bon isolant, et résiste parfaitement aux intempéries. Toutefois, il demande pas mal d’entretien et doit subir ce qu’on appelle un traitement IFH : insecticide, fongicide, et hydrofuge. Il faut savoir aussi que c’est une matière lourde et qui ne convient pas à la motorisation.
  • L’acier : il s’agit d’un matériau très résistant, et qui ne se rouille pas. Néanmoins, pour ce faire, il doit recevoir un traitement anticorrosion. Ils sont esthétiques et disponibles en plusieurs couleurs. Les modèles dotés de double paroi et d’isolant intégré sont le plus préconisés.

  • L’aluminium : l’aluminium est également résistant. Il est très léger et ne demande aucun entretien et ne se rouille pas même avec le temps. Il est parfait pour la motorisation malgré son prix un peu cher. Il faut choisir le modèle avec une mousse de polyuréthane isolant.

Pour votre porte de garage, l’harmonie avant tout !

Puisqu’il est important que la porte de votre garage soit un modèle d’esthétisme, il faut choisir la meilleure couleur et la meilleure finition possibles. Certains fabricants proposent des modèles assortis de porte de garage, de porte d’entrée, de portail ou encore de portillon. Il est aussi important de bien considérer les panneaux de ce genre de porte. Pour ce faire, quatre catégories existent.

  • Les panneaux lisses : côté esthétique, il n’y a rien à dire sur ces panneaux. Pour ceux qui ont une façade contemporaine, ils sont parfaits. Privilégier les coloris gris et taupe pour être très tendance.
  • Les panneaux à rainures : le plus classique est le modèle horizontal et vertical. Mais on trouve aussi des types plus ou moins espacés.
  • Les panneaux à cassettes : ils sont composés de plusieurs rectangles ou carrés sculptés. On les utilise en général en cas de rénovation.

Il existe également un dernier type de panneaux, mais ceux-ci sont irrémédiablement passés de mode : les panneaux à hublot. Ce sont les plus anciens modèles de panneaux pour portes. Toutefois, ils permettent d’avoir un éclairage naturel à l’intérieur du garage. Qui a dit qu’il n’y avait rien de bon dans les vieilles babioles ?