Obtenir un prêt hypothécaire rapide

Un projet aussi conséquent qu’une acquisition immobilière nécessite un financement tout aussi important. Et dans ce cas, la solution idéale reste le prêt hypothécaire. Toutefois, obtenir un prêt hypothécaire n’est pas aussi facile qu’avec un prêt à tempérament. La sélection des dossiers est plutôt rude et une demande sur deux se confronte à un refus. Ce que les demandeurs de crédit ignorent, c’est qu’il existe plusieurs étapes à suivre pour constituer un dossier solide et voici d’ailleurs nos astuces pour vous aider à obtenir votre prêt hypothécaire rapidement.

Un prêt hypothécaire, qu’est-ce que c’est exactement ?

Avant toute chose, il est impératif de bien situer le sujet. Un prêt hypothécaire est un crédit garanti par un bien immobilier, maison ou parfois un terrain. Techniquement, en contrepartie des fonds prêtés, vous allez mettre votre maison ou votre terrain en gage, le terme exact étant en hypothèque. Si vous n’arrivez pas à rembourser le prêt, c’est le bien hypothéqué qui va couvrir les impayés. Votre maison sera mise aux enchères et la banque se fera payer sur le prix du bien récolté.

Un prêt hypothécaire est le plus souvent utilisé pour financer une acquisition immobilière. Il faut néanmoins savoir que tout projet peut être financé par un prêt hypothécaire. Même un prêt personnel peut être garanti par une hypothèque selon Votreprethypothecaire.be.

Les conditions pour bénéficier d’un prêt hypothécaire

La condition sine qua none pour prétendre au prêt hypothécaire est d’être propriétaire d’un bien immobilier. Dans certains cas, il est possible d’utiliser un bien d’un tiers. Dans ce cas, on parle de caution hypothécaire.

Toutefois, cela ne suffit pas puisque vous devez aussi être en mesure de rembourser convenablement le prêt. Votre revenu doit être suffisant pour rembourser le prêt. Attention car votre capacité d’emprunt est limité au tiers de vos revenus, une précaution pour lutter efficacement contre le surendettement.

Le prix de votre prêt hypothécaire

Le crédit a un prix, symbolisé par les intérêts. Vous avez le choix entre un prêt à taux variable et un prêt à taux fixe. Un prêt à taux variable signifie que le taux sera révisé périodiquement, une révision qui se réfère au taux du marché. Si ce dernier baisse, vous bénéficiez de la baisse. Par contre, si les taux augmentent, vous allez en subir les conséquences. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’opter pour un taux fixe, un taux figé dès la signature du contrat. Cela vous met à l’abri des caprices du monde financier.

La plupart d’entre nous se focalisent sur le taux de base pour évaluer le prix de son crédit. Il faut pourtant porter une attention particulière sur les charges liées à la souscription du crédit. En effet, vous allez supporter des frais de dossier, des frais d’assurance, mais aussi les frais liés à l’hypothèque, droits d’enregistrement, frais de notaire. Pour évaluer correctement le prix de votre prêt hypothécaire, référez-vous uniquement au TAEG ou taux annuel effectif global qui englobe le taux d’intérêt de base mais aussi tous les frais susmentionnés.