Comment nettoyer et entretenir sa toiture ?

Au fil des années, et ce, sous l’effet des intempéries, la toiture tend à être dévastée par une importante couche de crasse qui à la longue finit par la ternir. S’attaquant dans un premier temps aux ardoises, la mousse se répand petit à petit sur les tuiles. Ainsi afin de préserver la durée de vie d’une toiture, il est conseillé d’effectuer régulièrement, au moins une fois par an, un entretien qui consiste à nettoyer, démousser et traiter le revêtement. Voici quelques recommandations en matière de nettoyage et d’entretien d’une toiture.

À quel moment de l’année nettoyer sa toiture

Pour assurer la longévité de sa toiture, il est suggéré de réaliser deux nettoyages par an, et ce, au printemps et à la fin de l’automne. Le printemps est une période parfaite pour nettoyer sa toiture, car le propriétaire pourra durant le lavage faire une inspection de tous les dégâts que le froid de l’hiver a provoqué sur le revêtement. En outre, c’est une occasion de préparer sa toiture à la venue de l’été.

La fin de l’automne est aussi un moment indiqué pour le nettoyage et l’entretien de la toiture. Et pour cause, les feuilles finissent toutes de tomber à cette période de l’année et donc, le propriétaire peut enfin enlever tous les débris qui envahissent son toit comme les moisissures, les lichens ou encore les champignons.

Nettoyer sa toiture, les étapes à suivre

Avant tout, il est indispensable de mentionner que le nettoyage de la toiture avec un nettoyeur haute pression est une étape incontournable, car cela aide à se débarrasser des saletés et des mousses qui persistent. Mais encore, il est nécessaire de pulvériser un antimousse de bonne qualité sur l’intégralité de la toiture. À noter toutefois, qu’il est utile de laisser ce produit agir deux jours durant avant de passer à la prochaine étape du nettoyage.

Quand le démoussage est terminé, il faut appliquer un traitement hydrofuge sur le toit dans l’objectif de réimperméabiliser le revêtement. Pour un meilleur résultat, l’application d’une peinture à base de résine sur la toiture est conseillée. Pensez également à nettoyer les gouttières, car si elles sont envahies par les mousses et les feuilles mortes, les eaux de pluie risquent de ne plus s’écouler correctement.

Nettoyer sa toiture au karcher, rapide et efficace ?

Nettoyer la toiture avec un nettoyeur haute pression électrique serait le meilleur moyen de préserver sa durée de vie. Mais encore, il semblerait que ce soit la technique la plus efficace pour réussir le nettoyage d’un toit. En effet, contrairement aux autres méthodes, cette technique présente l’avantage d’être rapide et simple.

Il suffit effectivement d’un simple jet pour que tous la salissure qui tapissent la toiture disparaissent. Le seul revers de la médaille est que cette méthode n’est pas adaptée à tous les modèles de toitures. Les tuiles et les ardoises risquent par exemple d’être détruites sous les coups des jets. Par ailleurs, les effets de ce type de nettoyage s’estompent bien sûr au fils des années.

Utiliser de la javel concentrée pour nettoyer la toiture

L’avantage de cette méthode est sa praticité, mais aussi son côté économique. En effet, les propriétaires n’ont pas besoin de débourser une somme faramineuse pour voir les crasses de la toiture disparaître de façon instantanée. Certes performante et rapide, cette technique présente toutefois plusieurs inconvénients. D’abord, elle ne convient pas à tous les types de toiture, notamment les toitures en tuile. Généralement utilisée dans le cadre du lavage des couvertures du sol, cette solution contient en effet deux composants très puissants, le chlore et la javel qui ont pour conséquence de fragiliser irrémédiablement la toiture.