Quelles affaires traite l’avocat en droit immobilier ?

Le droit immobilier réunit les différents textes de loi qui concernent le droit public ainsi que le droit privé qui ont quelque rapport à l’immobilier. Ce dernier désigne une activité économique en lien avec la location et la vente des biens immobiliers de tout genre. C’est pourquoi le champ de compétence d’un avocat en cette spécialité ne se résume pas uniquement aux affaires conflictuelles, car il intervient dans bien d’autres situations : construction, hypothèques, copropriété…

Quand et pourquoi consulter un avocat en ce domaine ?

Il va sans dire que l’on ne recourt aux services d’un avocat en droit immobilier que lorsqu’on est dans le besoin. Cependant, le faire plus tôt que tard serait mieux quelle que soit la raison pour laquelle l’on lui fait appel. Le conseil le plus averti dans ce domaine est d’éviter de faire appel aux avocats uniquement dans les situations conflictuelles, car leur travail en amont de toutes les opérations immobilières, comme le ferait par exemple l’équipe de jem-avocat.fr, épargnerait à coup sûr des situations désobligeantes.

En effet, le rôle d’un avocat expert en immobilier est de conseiller son client ou de le défendre dans le cadre d’un litige. Il lui revient en d’autres termes d’aider son client à sécuriser juridiquement son investissement immobilier. C’est la raison pour laquelle l’on peut faire appel à un avocat en droit immobilier lorsqu’il s’agit par exemple de rédiger un contrat de bail ou d’obtenir un permis de construire. Aussi peut-on recourir à lui pour des questions liées à la construction d’un bien immobilier, à la responsabilité en cas de dommages, à une expulsion, au renouvellement ou à la révision d’un bail.

De même, l’on peut solliciter cet expert pour la mise en location ou la vente d’un bien immobilier, la résiliation d’une promesse de vente et le recouvrement des loyers. Cependant, dans les cas de conflits, et quand il faut agir devant les juridictions compétentes, il revient à ce spécialiste du droit immobilier de tenter une médiation, une procédure à l’amiable afin que les différentes parties en conflit trouvent un terrain d’entente.

Par ailleurs, en cas de blocage, l’avocat défend son client et ses intérêts devant les tribunaux en cherchant les arguments pouvant persuader les juges et aboutir à une fin positive du litige. Il ne faut pas ignorer qu’un particulier ainsi que les professionnels (architectes, entreprises de BTP) peuvent recourir à ce professionnel du droit. Plus de détails à ce sujet sur gataka.fr.

Comment choisir un avocat en droit immobilier ?

Il est primordial de savoir qu’un bon avocat est un celui qui sait écouter ses clients et leur explique de manière appropriée, distincte et concise les enjeux juridiques de l’affaire. Toutefois, le tout premier critère qui doit présider à un choix d’avocat est de vérifier que ce dernier a effectivement fait la spécialité concernée (le droit immobilier dans le cas d’espèce). Trouver un avocat compétent de nos jours n’est pas toujours facile et celui-ci ne peut pas tout connaître en matière de droit. C’est la raison fondamentale pour laquelle il ne faut pas opter pour un avocat généraliste en priorité.

En outre, il est vrai que la méthode du bouche-à-oreille est un moyen efficace de sélectionner un avocat, mais il est également possible de consulter une liste de professionnels sur les sites internet proposant un annuaire avec un moteur de recherche par spécialisation. Ceci pourrait éviter les brouilles qui pourraient éventuellement exister s’il s’agissait d’un avocat qui n’est pas fondamentalement spécialisé en droit immobilier.

De même, la relation de confiance entre un client et un avocat est à considérer dans tout choix. Pour finir, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de changer d’avocat à tout moment : au cours d’une procédure, ou simplement après un premier rendez-vous.