pret immobilier

Prêt immobilier : l’impact de votre profil bancaire sur votre dossier de demande de prêt

Vous vous apprêtez à acheter un bien immobilier ? Comme de nombreux Français, vous allez probablement devoir souscrire à un prêt immobilier. Pour y parvenir, il vous faudra présenter aux banques un dossier de demande de prêt, qui leur permettra d’analyser votre profil et d’évaluer votre solvabilité. Parmi les différents critères étudiés, certains sont évidents : le montant des revenus, les pensions alimentaires, les mensualités des autres crédits en cours… D’autres critères, plus subtils, vont permettre à la banque d’évaluer votre sérieux : c’est notamment le cas de votre profil bancaire.

Qu’est-ce que des comptes bien tenus aux yeux d’une banque ?

La banque ne s’intéresse pas uniquement à votre niveau de revenu, mais plutôt à la stabilité de votre situation et la cohérence de votre profil. Elle cherche à savoir non seulement combien vous gagnez et dépensez, mais aussi qui vous êtes et comment vous gérez votre argent. Elle étudie donc votre profil dans son ensemble, et ce jusque dans les moindres détails. Et pour cela, rien de tel qu’une analyse approfondie de votre profil bancaire ! En étudiant vos relevés de compte, la banque peut en apprendre beaucoup sur vous. Aussi bien dans le bon que dans le mauvais sens.

Comment alors présenter des comptes propres aux yeux d’une banque ? En réalité, ce n’est pas très compliqué : il suffit de bien gérer ses comptes ! Pour être considérés comme bien tenus, vos comptes ne doivent pas présenter d’anomalies comme :

  • des découverts
  • des commissions d’interventions
  • des agios
  • des crédits à la consommation sans affectation particulière

De même, certains produits ou opérations figurant sur votre compte bancaire peuvent donner une mauvaise impression : 

  • des cartes à débit différé (sortes de crédits conso déguisés)
  • des mouvements de fonds trop importants et sans justification, qui pourraient donner l’impression d’un remboursement de dette ou une activité frauduleuse.

Bien évidemment, le fait d’avoir une carte à débit différé ou d’avoir eu un découvert dans l’année ne vous empêchera pas forcément d’avoir un prêt immobilier ! Ce sont des éléments qui sont pris en compte, mais ce ne sont pas les plus déterminants.

Si vous avez des doutes sur la bonne tenue de vos comptes, ou si vous pensez avoir besoin de défendre votre cas auprès des banques, l’idéal est de faire appel à un courtier immobilier. Chez Pretto, votre courtier immobilier vous aidera à valoriser votre dossier en présentant vos comptes sous leur meilleur jour et en justifiant vos éventuels écarts.

Avoir plusieurs banques, est-ce un problème ?

Concrètement, avoir plusieurs banques n’est pas un problème, à condition que vous puissiez l’expliquer. Parfois, cela peut être parce que vous avez votre compte joint et votre compte personnel dans deux banques différentes, ou bien que vous détenez un compte professionnel que vous avez souhaité domicilier ailleurs. Cela peut également s’expliquer par la présence de produits financiers ou d’épargne (livret A, assurance vie), que vous n’avez pas souhaité clôturer. 

Dans tous les cas, la banque chez qui vous souscrivez votre emprunt va vous demander les relevés de tous vos comptes, même s’il n’y a pas de mouvement dessus depuis des années. Surtout, elle vous demandera de rapatrier tous ces fonds chez elle !

En effet, les crédits immobiliers ne sont pas les produits qui rapportent le plus d’argent aux banques, mais ceux qui leur permettent de gagner des clients. Une banque n’a aucun intérêt à vous accorder un prêt immo si vous ne domiciliez pas l’ensemble de vos revenus et de votre épargne chez elle ! On parle alors de domiciliation des revenus pour qualifier cette contrepartie quasiment systématique dans le cadre d’un emprunt immobilier.

La meilleure chose à faire : être transparent !

Que ce soit avec votre banque ou avec votre courtier immobilier, vous n’avez aucun intérêt à mentir sur votre situation bancaire ou financière. Mentir sur votre situation ne fera que rendre votre dossier plus incohérent, ce qui nuira immédiatement à la vision que la banque aura de vous. Pour autant, ce n’est pas parce que votre dossier n’est pas parfait que vous allez forcément vous faire refuser votre demande de prêt ! Il vaut mieux être franc et être prêt à justifier quelques anomalies que de présenter un dossier incomplet qui éveille les soupçons.

D’autant plus que cette vigilance sert aussi à vous protéger ! Le but de la banque n’est pas de vous empêcher de concrétiser votre projet : elle cherche seulement à s’assurer que vous allez pouvoir rembourser votre emprunt sans vous retrouver en difficulté. Soyez donc toujours transparent avec les professionnels qui vous accompagnent, aussi bien votre courtier que votre banquier : vous serez ainsi mieux conseillé pour votre projet d’achat.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *