Quels sont les avantages et les inconvénients du béton imprimé ?

Que ce soit dans les maisons, les lieux publics ou les locaux d’entreprise, l’utilisation du béton imprimé est de plus en plus remarquée. La matière a réussi à s’implanter partout, et les amateurs de structures modernes et d’espaces bruts n’ont que l’embarras du choix quant aux motifs et aux coloris. Mais, si ce matériau offre de nombreux avantages, il présente aussi quelques inconvénients.

Les avantages du béton imprimé

  • La solidité

Le béton imprimé est posé en continu et forme ainsi après séchage un seul et même bloc. Il n’y a donc pas de risque qu’une dalle ou un pavé se déchausse ni que les joints s’effritent pour laisser place aux mauvaises herbes.

  • La personnalisation

Il existe plus de 24 matrices au choix (aspect dallage, opus incertum, opus romain, mono format, imitation pavé, rocher, bois, etc.) avec des tailles de lames et des motifs différents. On retrouve aussi un large panel de couleurs.

  • Le séchage

Le séchage du béton imprimé est assez rapide. Il est possible de marcher dessus dès le lendemain pour un passage normal. Le spécialiste devra appliquer quelques jours plus tard un vernis de protection au support afin d’éliminer la porosité du béton et ainsi éviter toute tache d’huile ou d’essence. Après le séchage, on peut y garer voiture et autres engins.

  • La résistance

Ce type de béton est très résistant aux trafics, à l’abrasion, à l’impact, ainsi qu’aux chocs thermiques. Le béton imprimé est également résistant aux hydrocarbures et aux acides.

Il faut aussi remarquer que le béton imprimé est très agréable du point de vue esthétique et ne nécessite pas un entretien particulier. Avec un coup de jet d’eau de temps en temps, on peut enlever les éventuelles taches de feuilles ou de mousse en fonction de l’exposition.

Les inconvénients du béton imprimé

Malgré ces nombreux avantages, le béton imprimé présente quelques inconvénients. Parmi eux, nous avons :

  • Le support qui doit être toujours propre (ne pas comporter de fissures ou de mousses). Au cas contraire, le béton imprimé risque de se fissurer lui-même ;
  • La réalisation du béton imprimé qui doit être confiée à un technicien, en raison de la technicité nécessaire pour obtenir un résultat régulier et du coût du matériel (pochoirs, empreintes, colorant) ;
  • Le coût élevé de la réalisation du béton imprimé ;
  • Les contraintes climatiques à prendre en compte et qui peuvent constituer un frein à la bonne exécution de ce chantier (la pose ne peut être réalisée à des températures trop froides ou sous la pluie, car le séchage requiert certaines températures).