Quel système de chauffage choisir pour sa piscine hors-sol ?

L’hiver est là. L’arrivée de la neige et la beauté des paysages blancs complétés par ces magnifiques sapins nous plongent peu à peu dans l’ambiance des fêtes de fin d’année. On songe aux vacances en montagne et aux belles stations de ski qui n’attendent qu’à être visités. Mais on peut aussi sortir la piscine hors-sol et débuter ces moments de détente par de belles activités en famille.

La température ne sera pas vraiment un problème puisque grâce aux différents systèmes de chauffage proposés par les fabricants, il est possible d’avoir un petit « bassin thermal ».

La pompe à chaleur

C’est la solution tout indiquée si vous avez choisi d’équiper votre piscine hors-sol tubulaire ou rigide d’un dispositif de chauffage performant. Pour plus de détails sur le choix du bassin, suivez ce lien. L’usage de la pompe à chaleur est surtout recommandé pour les bassins de grande taille.

Le principe du matériel consiste à récupérer la chaleur environnante et à la transférer dans l’eau. L’équipement devra être relié à une alimentation de 230 V et muni d’un raccordement hydraulique. Actuellement, on peut avoir le choix entre les minis pompes de 3,5 KW et celles de 10 KW à 12 KW qui seront mieux adaptées aux bassins de plus de 70 m³.

Le réchauffeur (électrique ou solaire)

S’il s’agit d’une piscine gonflable ou auto-portée (moins de 20 m³), le réchauffeur sera certainement la meilleure option. Le matériel fonctionne à partir d’une résistance thermique qui est directement installée avec le dispositif sécurisé lié au système de filtration du bassin. L’appareil de chauffage électrique dispose d’une puissance de 3KW à 5KW.

Pour l’usage et la sécurité des utilisateurs, les professionnels recommandent d’activer l’appareil avant la baignade et de le positionner à plus de 3m de la piscine. Le mieux serait aussi de l’enclencher en même temps que la pompe de filtration. Des réchauffeurs solaires existent si vous souhaitez faire des économies d’énergie. Les kits de chauffage sont généralement constitués d’un capteur solaire, de quelques canalisations et raccords pour plus de praticité.

L’échangeur thermique

Cette dernière option est certainement le système de chauffage le plus efficace du marché. Il permet de réchauffer une piscine de plus de 70 m³ (bassin hors-sol rigide ou de grande taille). L’échangeur thermique se connecte au matériel de chauffage de la maison pour, rapidement, augmenter la température de l’eau. Dans le cas d’une chaudière, le dispositif est relié au circuit hydraulique.

Et comme avec les matériels précédents, le mieux serait de raccorder l’appareil au système de filtration du plan d’eau. Cette solution est très économique. L’astuce consiste à placer la piscine le plus près possible de la maison et à la réchauffer préalablement avant la baignade.