Investissement locatif : opter pour le neuf ou pour l’ancien ?

Si votre objectif est d’acheter pour louer, vous aurez un double avantage. Vous vous offrez à la fois un patrimoine et vous obtiendrez des revenus complémentaires. Cependant, dans ce type de placement, les investisseurs hésitent souvent sur le fait de choisir un logement neuf ou ancien ?

Le choix s’avère souvent difficile puisque chacun dispose de ses avantages et inconvénients. De plus, chacun possède leur choix et leur exigence. Pour mieux vous éclairer, voici quelques informations à connaître avant tout placement.

Investissement locatif : le dispositif Pinel dans le neuf

Le programme neuf exige des logements suivants les normes et réglementations sur tous les angles, notamment avec des performances énergétiques remarquables. Le confort se doit d’être garanti, et ce, sans travaux à réaliser pour un bon bout de temps. En général, vous ne devriez pas intervenir concernant les travaux durant la location de l’immobilier neuf.

Ce sera le constructeur qui assurera les réparations, surtout qu’il y a la garantie biennale et décennale. Bien que vous soyez le propriétaire, vous n’aurez pas de dépenses vis-à-vis des réparations, vous ferez des économies.

Avec la loi Pinel, vous réduisez vos impôts avec les frais de notaire. Cependant, avec le logement neuf, vous ne pourrez pas accéder à votre bien avant 18 à 24 mois. Et encore, pour jouir du crédit d’impôt établi par la loi Pinel, les ressources de vos locataires sont limitées à un plafond, ainsi que le loyer que vous fixerez. Ce qui vous dévoile qu’un investissement locatif dans le neuf peut être avantageux, mais présente également des soucis qui peuvent être notamment surmontés et réglés avec d’autres solutions.

Investissement locatif pour l’ancien : une bonne idée ?

Nous savons tous qu’en choisissant d’investir dans un logement ancien, l’on est sûr d’obtenir un bien situé dans des zones stratégiques comme le centre-ville ou en banlieue. Souvent, ces logements anciens sont également placés tout près des écoles, universités, transports et commerces.

Cet aspect très positif est réellement prometteur, car votre logement sera toujours très demandé. Votre bien ne sera jamais vacant pour une longue période. Après l’achat du bien, contrairement au logement neuf, votre logement sera tout de suite disponible.

Cette alternative est surtout attrayante pour ceux qui sont pressés de louer leur bien ancien. Si vous devez encore effectuer des travaux d’aménagement et de rénovation concernant le bien au niveau de l’électricité ou encore l’isolation intérieure par exemple, vous pourrez créer un déficit foncier déductible de vos revenus imposables.

Toutefois avec le logement ancien, la conception et le confort laissent réellement à désirer. Et ce n’est pas un aspect idéal pour les locataires, car ils se plaindront souvent sur le mauvais état de votre logement. Or, cet aspect est difficile à mettre en place pour un logement ancien.

Les petits travaux ne seront pas en mesure d’égaler la qualité du logement par rapport au bien neuf. Seuls les grands travaux permettent d’établir un environnement sain et confortable. Or, ces travaux présentent d’importantes dépenses.

Ce qui n’est pas une bonne chose pour vos économies. De plus, avec tout cela, les frais du notaire à payer durant l’achat sont réellement élevés. Désormais vous avez toutes les clés en main pour procéder au meilleur investissement locatif.