Carreaux de ciment, la tendance à adopter

Depuis quelques mois, on ne voit plus qu’eux. Les carreaux de ciment sont la grande tendance décoration à adopter. En plus d’être particulièrement esthétiques grâce à la grande variété de motifs existants, ils apportent couleur et originalité à toutes les pièces de la maison.

Ils sont aussi extrêmement résistants à l’usure et sont conçus pour durer des années sans s’effriter avec un entretien adéquat. Les idées pour les adopter sont infinies, mais il vaut mieux prendre quelques précautions lors de la pose.

Poser des carreaux dans la cuisine

Ils sont particulièrement bien adaptés à la décoration de la crédence. Leurs jolis motifs apportent une touche d’originalité, et leur matière résistante en fait le choix idéal pour être placés à proximité de casseroles chaudes et de projections de nourriture.

Pour ceux qui osent, le sol de la cuisine peut également être recouvert. Dans ce cas, la solution idéale est de choisir des carreaux de ciment qui forment une belle harmonie entre eux. Seul inconvénient : la pose au sol peut s’avérer très longue.

Dans la salle de bain

Les possibilités sont quasiment infinies : sol, murs, douche… Une cabine de douche entièrement recouverte de carreaux de ciment est une idée qui séduit particulièrement les particuliers amateurs de cette nouvelle tendance. Vous pouvez jouer avec les motifs, le résultat restera discret mais original.

Une autre solution est d’opter pour une simple crédence entre le meuble vasque et le miroir pour protéger le mur des éclaboussures. Si vous souhaitez un résultat un peu plus original, créez une niche à cet endroit, que vous recouvrirez de carreaux.

Pour le sol de la salle de bain, les options sont les mêmes que pour la cuisine. Si vous voulez une déco qui change, créez un tapis en trompe l’œil devant votre meuble vasque avec les carreaux. Résultat garanti !

La pose en pratique

La pose n’est pas aussi aisée que pour un carrelage classique, mais elle est tout à fait réalisable si vous avez quelques connaissances. Avant de commencer, faites un calepinage qui consiste à disposer vos carreaux à blanc pour trouver la bonne harmonie. Respectez ensuite les étapes.

Confectionnez un mortier de ciment humide et répartissez-le sur la surface à carreler, avec une épaisseur d’environ 3 à 4 centimètres. Il est conseillé d’utiliser des ciments à haute teneur en silice. Placez les carreaux au fur et à mesure en les nivelant à la main. N’utilisez pas de croisillons, la largeur des joints serait trop importante pour assurer l’harmonie du rendu final. L’utilisation d’un maillet est également interdite, cela pourrait créer des fissures dans le matériau.

Pour la réalisation des joints, attendez 48 heures et utilisez un mortier hydrofuge, de préférence non coloré. Nettoyez doucement les carreaux au fur et à mesure de l’avancement, avec une éponge humide.

Une fois que tout est sec, vous pouvez effectuer un ponçage doux avec du papier de verre très fin pour éliminer les traces de laitance.

Comment les entretenir ?

Pour faciliter l’entretien des carreaux, il est conseillé de les traiter contre les tâches et l’humidité juste après la pose, une fois que le ciment est parfaitement sec. Pour les cuisines et salles de bain, utilisez un oléofuge en sous-couche avec un chiffon blanc, à appliquer avec des mouvements circulaires. Après séchage, passez deux couches de bouche-pores hydrofuge, chacune espacée de 24 heures.

Une fois que votre sol est traité, l’entretien est très simple : de l’eau chaude et un peu de savon noir suffisent. Attention, ne jamais utiliser de chlore ou de produit acide.

En respectant bien les étapes de pose et avec un entretien adéquat, votre nouvelle décoration en carreaux de ciment vous accompagnera pendant des années.